Buller est bon pour la santé

IMG_6953

Lorsque j’étais petite (il y a un certain temps) je me souviens que ma mère me disait, lorsque je me plaignais de m’ennuyer, que j’avais bien de la chance, que je devais profiter de cet oisiveté parce qu’elle ne durerait pas.
Qu’elle aimerait tant avoir la chance de s’ennuyer parfois.

Je n’ai compris que bien plus tard, vers 18 ans, lorsque j’ai commencé à travailler, ce qu’elle voulait dire. Et encore bien plus tard, quand maman de quatre enfants, j’essayais de me remémorer ces moments d’ennui, devenus un luxe dans ma vie de mère.

J’ai vu mon père travailler comme un forcené toute sa vie, parfois la nuit et même les week-ends. Il était artisan et donc pas de congés payés.

J’ai de ce fait toujours pensé qu’il fallait être en activité permanente pour être respectée.
Moi-même lorsque je vois mes enfants traîner sur le canapé pendant les vacances scolaire, j’ai parfois la petite phrase « Allez, arrêter de buller ! Mais qu’est-ce que vous faites de votre journée ? »

Peut-être qu’inconsciemment je les envie de pouvoir ne rien faire ? !
Alors que ne rien faire, voir même s’ennuyer est un des meilleurs moyens pour faire naître de nouvelles idées, développer notre créativité etc.
C’est l’été, période la plus propice à buller, pour ceux qui ont la chance de prendre des vacances.

Partir en voyage, mais sans pression, sans commencer à visiter toute la région, musées, villages, expos etc
On ne met pas la barre trop haute. On y va cool, et puis est-ce vraiment important ?!

IMG_6948

L’essentiel en vacances étant de surtout « farniente » de l’italien (fare = faire et niente = rien) ils ont vu juste avec ce mot les italiens !
Si je décide de visiter un endroit, je me demande d’abord si ça me fait plaisir de quitter mon transat pour ramener de jolies photos de ce lieu, ou si ça n’en vaut pas vraiment la peine.
Il est important de se demander quelles sont les bonnes raisons derrière nos intentions.

-Paresser
Nous sommes souvent trop dur avec nous-mêmes, ce qui nous empêche de paresser sereinement.
Notre cerveau qui aime l’activité, nous le rappel en permanence, dés que l’on se pose.

« Quoi, tu oses ne rien faire, alors que tu as le ménage, une lessive, les devoirs des enfants à vérifier etc. »
Mon cerveau n’est qu’un sombre rabat-joie. Grrr
Moi-même parfois j’ose dire à mes enfants « les loisirs après le travail ». Les pauvres !
Règles strictes qui remontent à mon enfance, à la vision d’un père et d’une mère constamment en activité.

burn-out

Photo : SOS stress.com
Surestimer ses performances, ne pas s’accorder de temps pour buller,  conduit beaucoup de personnes au bord de l’épuisement.
Au « burn ouf  » comme c’est la mode d’employer ce terme aujourd’hui, car cet état a été identifié sérieusement.

Il est important, à mon avis, d’observer les effets physiques de nos émotions et de voir comment on pourrait les réguler.
Comme vous le savez déjà et encore plus si vous lisez mes articles santé, la production d’hormones du stress est un cri d’alarme de notre corps. Encore faut-il être capable de l’identifier avant de tomber malade.
alarme

Photo : page-travaux

L’Alarme se m’était en route, chez nos lointains ancêtres,  pour les avertir d’un danger, lorsqu’ils chassaient et qu’ils se trouvaient menacés, pour sauver leur vie.

Et cette alarme était bien utile, elle avait un sens.

 

À notre époque notre système d’alarme est quasi en activité permanente, surtout si on ne s’autorise pas ces petits moments de farniente.
Nos réactions sont alors démesurées et parfois même agressives dans des situations où notre vie n’est pas en danger.
Nous restons en mode alerte pour rien et l’on s’épuise.
Pour réussir à retrouver l’équilibre, il faut s’accorder des moments de détente pour buller.

Nos réserves d’énergie font le plein, c’est bon pour le moral et aussi et surtout pour notre santé.
Il faut passer en douceur du stress intensif à une agréable oisiveté.
Plus facile à dire qu’à faire.

IMG_6946

Au début je me sentais mal à l’aise de ne rien faire. Mon cerveau me disait « avec tout le boulot que tu as… »
J’avais du mal à apprécier l’instant

Mais pourquoi ?
Être actif en permanence est gratifiant bizarrement.

On oublie que de ne rien faire peut-être agréable. Que ce mettre dans une bulle de lenteur nous ressources, nous rend plus créatifs.
Toutes les activités en dehors du travail peuvent servir : pour passer d’un état de stress à un moment de réel farniente.
Faire du yoga, jouer d’un instrument de musique, chanter dans une chorale, aller boire un verre avec une amie pour papoter, faire du shopping, si on peut, mais pas au moment de forte affluence …

C’est en incluant ses activités plaisir que nous parviendrons doucement à un état d’entière détente.

sophrologie_0bbd9272

Photo : www.amicale-coe.eu/fr
Et puis parfois on a besoin d’aide. La sophrologie peut nous apporter beaucoup dans ce domaine. Nous apprendre à nous poser, nous calmer avec l’aide d’un thérapeute. Il va nous servir de guide, pour nous apprendre à apprécier ce calme nécessaire à notre bien-être.
Et puis pourquoi pas essayer ensuite de méditer. Au début notre cerveau part dans tout les sens, et petit à petit on finit par faire le calme en nous. Ce faire guider aussi est important, pour réussir à méditer sans se décourager.

thumb.php

Photo : La Main Enchantée

La méditation assisté d’une application sur son téléphone par exemple ou à l’aide de vidéos, YouTube en regorge, peut-être un bon moyen de s’y mettre. Une musique calme va aider notre cerveau à se poser.
Essayez, ça marche, je suis la preuve qu’on peut y arriver. C’est pourquoi j’avais à coeur de vous partager mon expérience dans cet article.

Je suis passée par le tai-chi pour m’aider à poser mon cerveau et ça m’a guidé pour trouver la paix intérieure.

Chacun sa technique, l’essentiel est d’accepter de buller et de se sentir bien dans cette bulle de douceur.

 

Retrouvons nous sur les réseaux sociaux :

Instagram : Loovence
Twiter : Loovence 
Snapchat Loovence
A bientôt
Merci
LOovence

0 commentaire à “Buller est bon pour la santé”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Instagram

Communication impossible avec Instagram.

Suivez-moi !

LOovence

loovence


Metalsongoflove |
Tyvek04pizza |
Malvoyance de Roxane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Prepabagatelleasap2017
| Defumer Avec Champix
| YogaPhilosophie