Accueil Développement personnel Le rire est bon pour la santé

Le rire est bon pour la santé

0
0
87

imagerire

Ce sont les scientifiques qui le disent.

Mais honnêtement, on se sent tellement mieux lorsqu’on rigole. On n’oublie tout nos soucis et la vie semble plus douce.

Donc, on peut dire que le rire est bon pour le moral.

- Le rire est comme une bonne séance de sport puisque qu’il mobilise une grande quantité de muscles : le visage, le ventre, le buste, le dos, le périné …

Il provoque le même effet qu’une activité physique modéré.

Le massage des cotes qu’il provoque aide la digestion.

Donc on peut dire aussi que le rire, muscle.

Fou-rire_large

- Le rire a une incidence sur notre rythme respiratoire, et la quantité d’air inspiré et expiré augmente.

On inspire profondément et on expire de manière intense. Un peu comme si on faisait des exercices respiratoires, lors d’une séance de yoga, de pilates, de la sophrologie etc

Ces caractéristiques sont ceux que l’on observe lors d’une séance de relaxation.

Donc le rire est bon pour nos poumons.

Le rire est même capable de faire passer une crise d’asthme car il provoque un relâchement des muscles des bronches et peut permettre à la personne de respirer normalement et faire passer une crise d’asthme.

- Grace à la contraction des muscles abdominaux provoqué par le rire, la digestion s’effectue beaucoup mieux.

Les mouvements saccadés du diaphragme vont provoquer des contractions de l’estomac et de l’intestin. Le colon, l’intestin grêle, le duodénum … sont massés et leur motricité digestive optimisée.

Donc le rire lutte aussi contre la constipation.

Le rire à des conséquences sur le système parasympathique et engendre une augmentation de la sécrétion de la salive et des sucs gastriques, nécessaire à la digestion. Donc le rire renforce à la digestion.

Le pancréas n’est pas oublié au passage et la sécrétion de liquide pancréatique est stimulée.

Le foie en profite aussi, comme les autres organes. La bile est fluidifiée par les mouvements musculaires.

Donc le rire effectue un brassage hépatique et est bon pour le foie. 

citation-le-rire-c-est-le-soleil-il-chasse-l-hiver-du-visage-humain-victor-hugo-177871

Le foie étant responsable de la répartition du cholestérol, lors du rire, le massage du foie augmente les échanges respiratoires favorise l’élimination du cholestérol par les voies biliaires et par les poumons.

 

- Moyen simple et naturel pour lutter contre la douleur, le rire.

La douleur est désagréable et parfois même angoissante. Le rire a le pouvoir de nous changer les idées et donc de réduire notre perception de la douleur.

Lorsque l’on à mal on a tendance à contracter ses muscles et cela a pour effet d’augmenter la douleur. Le rire va agir comme un décontractant musculaire et donc permettre aux muscles de se détendre et d’apaiser la douleur.

Le rire stimule la production d’endorphines (morphine naturelle), au même titre que le sport. On sait que cette endorphine diminue considérablement la douleur, voir la fait disparaître. Les endorphines ont tout les avantages des substances antalgiques, sans avoir les inconvénients des produits chimiques.

Donc le rire contribue à redonner la joie de vivre et une attitude positive et optimiste sur la vie et agit de façon indirect sur la douleur.

 

- Quand est-il de son action sur le stress ? Comme je vous l’expliquais dans un article précédent sur : « Comment surmonter son stress simplement » le stress a de nombreux effets nocifs sur la santé.

Le rire est un puissant antistress. Il permet de ralentir les battements du coeur. Comme pour la douleur, la production d’endorphines sécrétée par le rire, (rappelons que l’endorphine est aussi appelée hormone du bonheur), apaisent le corps et apportent un bien-être en réduisant le taux de cortisol et d’adrénaline secrètes par les glandes surrénales.

Donc le rire diminue le stress et à un effet anti dépresseur. 

Le rire est une désintoxication morale et stimulant psychique. Il permet de libérer l’esprit de ses préoccupations.

- Améliorer son sommeil par le rire, oui c’est possible ! Bien-sur on ne rit pas en dormant, quoi que ! Mais après un bon fou rire, on s’endort mieux car les muscles sont détendues et comme le rire apporte l’optimisme, il calme les angoisses et les inquiétudes qui nous empêche de trouver le sommeil.

Et le système immunitaire dans tout ça ? et bien lui non plus n’est pas oublié !

8821697

Quelques exemples :

La science est donc venue confirmer que le rire par sa pratique régulière déclenche de nombreux bienfaits sur l’organisme.

Qu’en est-il dans la pratique médicale, dans les hôpitaux ?

Trois grands personnages illustrent l’histoire récente du rire à des fins thérapeutiques. Il s’agit de Norman Cousin, qui relate dans « la volonté de guérir »  la façon dont il s’est soigné par des séances de rire ; du Dr. Hunter Adams dit « Patch Adams», fondateur de la première clinique basée sur l’humour et l’humanisation des soins ; et enfin du Dr. Madan Kataria qui a créé en 1995, à Bombay, le premier « club de rire », dont on dénombre aujourd’hui plus de 5000 partout dans le monde.
Norman Cousins  a été le premier, en 1964, à expérimenter « scientifiquement » une thérapie par le rire. En utilisant la pensée positive et le rire, il s’est guéri d’une maladie arthritique très douloureuse, considérée comme irréversible. Sa méthode consistait essentiellement à visionner des films comiques aussi souvent qu’il le pouvait et à consommer de la vitamine C en très grande quantité. Il a constaté que chaque visionnement de 30 minutes lui procurait deux heures de repos sans douleur. Après six mois de ce traitement, il fut complètement rétabli.
À peu près à la même époque, au début des années 1980, vêtu d’un habit de clown, Dr Patch Adams (personnifié au cinéma par Robin Williams) se mettait à soigner ses patients en utilisant le rire et l’humour comme un important instrument thérapeutique, il  se promenait dans les couloirs  de sa clinique vêtu en clown pour soigner les enfants. Le docteur Patch Adams démontra que les patients plus détendus et joyeux réagissaient mieux aux traitements, acceptaient plus facilement les soins et son concept prit peu à peu de l’ampleur. C’est ainsi que sont nées des associations telles que le Rire médecin ou les clowns de l’espoir  qui se sont peu à peu implantées dans plusieurs hôpitaux français.
Madan Kataria  a élaboré une technique d’accession au bien-être inspirée du yoga et fondée sur le rire. Il est l’auteur du livre « Rire sans raison » et a créé le premier Club de rire à Bombay, en Inde, en 1995…. Le principe étant de provoquer le rire  afin que le corps secrète des endorphines qui apporteront un effet apaisant à ceux qui pratiquent ce yoga hasya (rieur). A partir de la théorie du Dr Kataria des clubs de rire se sont multipliés partout dans le monde. Aujourd’hui près d’un millier de ces clubs proposent donc un yoga du rire , c’est à dire des exercices pour apprendre à rire sans raison, juste en se regardant et en stimulant sa capacité à rire pour se relaxer, libérer ses inhibitions et développer une attitude positive envers la vie.

512gujHMrFL._SX339_BO1,204,203,200_

 

 

Source : le rire au service de la médecine

 

Merci à bientôt

LOovence

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par loovence
Charger d'autres écrits dans Développement personnel

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les magnifiques vertus de l’avocat

Saviez-vous que le mot « avocat » de manière un peu dérivé de l&rsqu…