Accueil Alimentation L’alimentation la première base de notre santé

L’alimentation la première base de notre santé

0
0
98

 

Capture d’écran 2020-07-27 à 16.03.57

Face a l’émergence de nouvelles maladies et à l’augmentation des allergies alimentaires, notre manière de nous nourrir pose de nombreuses questions.

 

« Les grandes civilisations antiques – égyptienne, indienne, chinoise ou grecque ont toutes consigné dans des ouvrages extrêmement détaillés leurs observations sur les effets positifs des plantes et des aliments sur la santé, ainsi que leurs vertus curatives» Explique Jean-Pierre Willem dans son livre : Le secret des peuples sans cancer.

Capture d’écran 2020-07-27 à 16.06.21

Alors choisir son alimentation est-elle une manière de se guérir ?

L’impact de la nourriture sur la santé peut-être une piste à étudier.

L’expansion de la nourriture industrielle a provoqué une nouvelle façon de se nourrir. L’agriculture intensive et la transformation industrielle des aliments ont répondu à une demande de manger « vite fait ». Nous ne cuisinons plus ou beaucoup moins. Si on ajoute la diminution de produits nons transformés (fruits–légumes) au profit d’une consommation de soda, confiserie et fast-food etc. on comprend que notre santé s’appauvrit.

Heureusement un changement de direction s’envisage sérieusement depuis quelques années, avec le déploiement du bio, l’utilisation de moins de pesticides pour une culture plus raisonnée. Les circuits courts qui permettent de se fournir en produits frais et locaux, offrent des solutions plus naturelles, pour notre organisme.

 Capture d’écran 2020-07-27 à 16.10.09

L’allergie c’est quoi ? 

L’allergie est un dérèglement du système immunitaire qui correspond à une perte de la tolérance vis-à-vis de substances à priori inoffensives : Les allergènes

Le nombre de personnes allergiques a considérablement augmenté depuis plusieurs décennies, alerte L’institut National de la recherche médicale.

Les allergies augmentent depuis à peu près les années 2000. On estime environ 4 % des adultes et 8 % des enfants et les chiffres ne cessent d’augmenter.

Elles ont doublé ces cinq dernières années.

Les maladies intestinales également, MICI (Maladies intestinales chroniques de l’intestin).

 

L’allergie est la quatrième maladie mondiale la plus répandu selon l’OMS.

L’industrie alimentaire combinerait trop d’ingrédients dans les préparations, les conservateurs ou autres additifs qui transforment les molécules naturelles en protéines allergisantes.

L’aluminium présent dans la nourriture, les boissons riches en sucre et autres, certains médicaments, affectent la perméabilité et la flore intestinale.

 

Les aliments responsables

Capture d’écran 2020-07-27 à 16.13.39

En ligne de mire, le gluten, en particulier le blé serait à l’origine de bien des mots.

À cause de la transformation de la graine surtout.

Symptômes d’intolérance :

  • Maux de ventre
  • Ventre gonflé
  • Lourdeur digestive
  • Transite ralenti, constipation ou à l’inverse trop rapide, diarrhée voir alternance des deux.

Le blé a été modifié génétiquement jusqu’à présenter 42 chromosomes au lieu de 14 à l’origine.  Voir : Julien Venesson son livre « Gluten, comment le blé moderne nous intoxique. »

 Capture d’écran 2020-07-27 à 16.16.18

Les produits laitiers, ceux de vache en particulier, sont à l’origine de nombreuses intolérances. La Caseine contenue dans le lait de vache n’est pas ou mal reconnue par l’organisme. Ce qui déclenche des symptômes allant de

  • Douleurs intestinales à diarrhées,
  • Rhumes à répétitions
  • Augmentation du cholestérol
  • Douleurs articulaires etc.

sugar-evil-665x372

Le sucre raffiné est une petite bombe nucléaire dans l’organisme. Il est métabolisé de façon incomplète ce qui crée des dérivés toxiques qui s’accumulent au niveau du cerveau et des globules rouges. Stocker partout dans le corps, il se transforme en graisse très difficile à éliminer.

Il serait responsable de symptômes d’irritabilité, d’addiction importante pouvant même aller jusqu’à la dépression.

 

Les maladies qui découlent de ses allergies sont parfois difficiles à détecter car les symptômes sont multiples et différents en fonction de chacun.

La spondylarthrite ankylosante, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, le lupus, le diabète de type 1 etc.

Des maladies comme la fibromalgie, la maladie de Crown ou encore le psoriasis etc.

 Capture d’écran 2020-07-27 à 16.21.03

L’alimentation peut apporter une solution à l’organisme et soulager plusieurs symptômes. Un régime alimentaire prescrit par un professionnel en nutrition, accompagné d’une hygiène de vie aurait une nette amélioration sur les symptômes. Il va permettre au corps de se libérer de ses toxines.

 Capture d’écran 2020-07-27 à 16.27.17

Réduire la perméabilité intestinale, diminuer l’incidence des maladies auto-immunes.

En diminuant les aliments qui provoquent cette hyperméabilité intestinale les résultats sont assez spectaculaires sur certaines personnes en souffrance.

La flore intestinale assure la santé du corps et permet le bon fonctionnement du système immunitaire. La dysbiose intestinale (déséquilibre entre la microflore de fermentation et celle de putréfaction) est susceptible d’affecter le cerveau (troubles du comportement, autisme…)

Un régime approprié permettra de retrouver un équilibre dans le corps.

Accompagner les soins de n’importe quel type de maladie en prenant conscience de son alimentation est un chemin qui mène à une hygiène de vie et un assainissement bénéfique pour les organismes en souffrance.

Référence : Inexplorées numéro 6 hors-série

Prenez soin de vous

Merci

Loovence

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par LOovence NaturO'
Charger d'autres écrits dans Alimentation

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Ce que l’on devrait faire avant de prendre des antidépresseurs

Comment éviter de prendre des antidépresseurs ? Par quoi les remplacer ? Il y a des soluti…