Genèvrier

0
1
185

iu

 

Anecdotes : 4 genévriers pour 4 utilisations différentes

Le genévrier oxycèdre se trouve sur le pourtour Méditerranéen. C’est grâce à lui que l’on fabrique de l’huile de cade, un goudron végétal particulièrement efficace pour les blessures et les soins de la peau.

Capture d’écran 2021-04-22 à 10.47.00 Capture d’écran 2021-04-22 à 10.45.31

Le genévrier sabine se trouve en montagne. Il est toxique.

 Capture d’écran 2021-04-22 à 10.46.12

Le genévrier thurifère se trouve dans le sud des Alpes et dans les montagnes du Maroc. C’est un arbre très grand qui peut vivre 1000 ans. Il fait aussi un très beau bois.

Capture d’écran 2021-04-22 à 10.47.43

 

Le genévrier commun est le plus courant dans nos régions.

Capture d’écran 2021-04-22 à 10.43.30

C’est celui dont on parle aujourd’hui

C’est un petit arbuste facilement reconnaissable à ses aiguilles fines et piquantes. Il arbore également des petites boules vertes, bleues ou noires, qui ressemblent à des baies mais qui sont en réalité des cônes. Ces cônes mettent plusieurs années à murir : ils sont verts la première année, et il faut attendre un ou deux ans pour qu’ils deviennent noirs et mous, signes qu’ils sont murs

Les propriétés thérapeutiques du genévrier ?

En infusion 

Le genévrier est un grand tonique dépuratif et antiseptique : on l’utilise pour traiter les maladies infectieuses, en particulier celles de la sphère urinaire.

Pour réaliser une infusion ou une décoction de genévrier  plongez 2 g de cônes murs dans de l’eau. Ces cônes à maturité peuvent se conserver frais ou séchés. Il faut alors les utiliser dans l’année.

C’est également un bon décontractant musculaire. On peut l’ajouter à de l’huile de massage, contre les douleurs rhumatismales ou musculaires.

Les parties intéressantes 

L’utilisation la plus connue des baies de genévrier en alimentation. On les retrouve souvent dans la choucroute qu’elles aromatisent, et qu’elles aident à digérer.

 

A noter :

Pour récolter ces cones sans se piquer, il suffit de couper les rameaux, de les faire sécher, puis de les battre : les cones tombent et on peut alors les récupérer.

 

Les jeunes pousses de genévrier sont utilisées pour réaliser les macérants glycérinés (macération dans de l’eau, de la glycérine et de l’alcool).

Ces macérants permettent de drainer le foie, les reins et de renforcer le système immunitaire.

Le gin est, un alcoolat de genévrier. Pour le fabriquer, il suffit e faire macérer les baies de genévrier dans de l’alcool puis de distiller de nouveau la préparation.

La distillation des rameaux er des cones donne un hydrolat et une huile essentielle. Cette huile essentielle permet de décontracter les muscles et de soulager les rhumatismes. Elle peut aussi être utilisée pour traiter les infections urinaires.

L’hydrolat, en boisson (parfois sous forme de cure) permet de soigner les infections. Dans un bain, il aide à décontracter le corps.

 

Michel Thouzery 

Source : Les rendez-vous de plantes & bien-être

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par LOovence NaturO'
Charger d'autres écrits dans Alimentation

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Alors, on râle ou pas ?

Il y a des gens nés pour râler. Quoiqu’ils leurs arrivent, ils râlent, transformant toutes…