Archives pour la catégorie Travail personnel

Ce que l’on devrait faire avant de prendre des antidépresseurs

image

Comment éviter de prendre des antidépresseurs ?

Par quoi les remplacer ?

Il y a des solutions simples et qui ne peut avoir que des effets positifs sur votre vie.

1 – Faire le grand nettoyage des émotions

image-3

Votre corps n’est pas malade, la dépression n’est pas un rhume ou une grippe. C’est juste un signe que votre corps est déséquilibré par votre vie.

– On peut tenir un journal intime. Écrire peut nous permettre de vider ses émotions, surtout en fin de journée et de vous soulager.

– Une activité comme le Yoga, le Tai-chi, le Pilates, le Chi Kong, la Méditation, vient d’étendre vos tensions corporelles et vous aider à mettre un moment votre cerveau en pause.

– Les exercices de respiration, vont décontracter les muscles et nous permettre de lâcher prise naturellement.

– L’acupuncture peut vous aider à faire circuler les énergies et à vous libérer des émotions négatives bloquées sous votre niveau de conscience.

– Une thérapie, avec un thérapeute avec lequel vous vous sentez vraiment à l’aise, peut vous aider à changer vos raisonnements, vos préoccupations, vos peurs etc.

La Sophrologie peut vous être particulièrement utile dans ce cas précis.

2 – Changez votre alimentation

image-5

Le régime alimentaire est très important et ne doit pas être négligé. L’alimentation a un impact énorme sur notre corps et notre cerveau.

Manger des aliments sains est un des meilleurs moyens pour avoir une bonne santé physique et mentale.

3 – Faire du sport

image-7

Pratiquer un sport régulièrement, voir quotidiennement est une vraie solution contre la dépression. Votre forme et votre résistance vont augmenter et vous donner un moral plus fort également.

Le dépassement de soi lorsqu’on pratique une activité physique est bénéfique au mieux-être.

De plus l’exercice physique change le niveau de sérotonine dans le cerveau et cela augmente votre niveau d’endorphine, les hormonehormones du bien-être.

4 – De l’amour et du sommeil

image-8

Les personnes qui dorment  le mieux, sont plus heureux que ceux qui dorment plus mal.

Les personnes qui aiment leurs conjoints et qu’ils font régulièrement des câlins, sont plus positifs. Le sommeil et l’amour sont de très loin les plus puissants antidépresseurs. Ainsi que le fait d’être entouré (famille, amis…)

5 – Le soleil mon ami

vitamine-d-lumiere

Laissez-le vous illuminer.

Le soleil, le ciel bleu, la nature, sont excellents pour le moral.

Les couleurs de la nature, les odeurs de terre, sont autant de ressenti positif.

Le soleil permet à la peau de fabriquer de la vitamine D naturellement, qui est une hormone essentielle pour le moral.

S’ exposer 2020 minutes par jour, surtout en hiver est un facteur de bonne humeur. Mais dans l’hémisphère nord d’octobre à avril il est utile de se complimenter en vitamine D3.

6 – Prendre des oméga3

Unknown^^

Les omégas3 de bonne qualité, d’origine animale sont particulièrement recommandées. Ils permettent de prévenir la dépression car ils sont indispensables à un fonctionnement optimal du cerveau.

La DHA particulièrement présente chez les organismes marins est importante. Un niveau trop faible entraîne dépression, perte de mémoire, schizophrénie et maladie d’Alzheimer.

 

Réfléchissez vraiment à deux fois avant de prendre des antidépresseurs

flat,800x800,075,f

Souvent donné sans réellement prendre le temps de questionner le patient, sans vraiment s’intéresser à son problème en profondeur, trop activement prescrit et pas toujours indispensable. Croire qu’avaler une simple pilule va régler vos problèmes et trouver une solution votre malaise est une vaste arnaque. Le mal-être est parfois tellement pénible que l’on est souvent prêt avaler n’importe quoi pour y remédier.

Les médicaments doivent rester la solution extrême, une fois que toutes les solutions ont été tenté.

Vous faites quoi vous pour garder le moral positif ?

Peut-être que vous pouvez aider quelqu’un en souffrance en partageant votre expérience.

Alors n’hésitez pas à nous en parler en commentaire ou sur les réseaux sociaux.

 

Pseudo : Instagram Twitter / Snapchat : loovence 

Page facebook : Belle, Fresh, zen et en bonne santé avec LOovence

A bientôt
Merci
LOovence

Dis maman, c’est quoi être belle ?

Little Fashion Girl

Question d’une petite fille de huit ans, à sa maman qui, tout en la coiffant lui dit « tu es belle ma fille »

Et oui, c’est quoi la beauté ? 

À mon avis, la beauté n’a rien à voir avec le maquillage, la coiffure ou les vêtements que l’on porte.

Je m’y intéresse beaucoup car comme vous le savez ma formation première est l’esthétique et la cosmétique. Je suis une passionnée des produits de soins et de maquillage.  J’aime tester de nouvelles choses. J’aime aussi fabriquer les produits de soins moi-même parfois.

Bref, je suis suffisamment investie dans le domaine pour pouvoir vous en parler. 

beauty-spirit

Lorsque l’on parle de beauté, les gens pensent le plus souvent à « maquillage ». Aux mannequins trop parfaite, aux stéréotypes de la mode.

En fonction des siècles et des modes ce que l’on qualifiait de beau en 1960 ne l’est plus forcément aujourd’hui etc.

Ce qui est beau en revanche dans la nature, les arbres, la montagne, la mer, un champs de fleurs, quelque soit l’époque, ne se démode pas. Un tournesols était beau en 1960, il est toujours beau aujourd’hui. Il n’a pas changé, il est toujours aussi parfaitement bien constitué.

maxresdefault

La beauté physique est très importante pour certaines personnes, cela donne même un sens à leur existence.

Je suis d’origine italienne par mon père et par ma mère et j’avoue que la beauté, les belles choses, l’esthétique, comme beaucoup d’italiens, a une grande importance dans ma vie. 

Plus jeune je voulais être belle pour paraître, à mes yeux, mais aussi aux regards les autres et c’était vraiment important pour moi. Avec la sagesse, on se rend compte que la beauté est ailleurs et c’est une telle joie de le découvrir.

Donner de l’importance à son apparence est aussi une marque d’estime de soi et de l’intérêt que vous porter à la vie en général. Nous ne serons jamais parfait mais on peut juste vouloir exposer le meilleur de soi-même sans se mentir.

B032ND-Blog-8-Budget-friendly-tips-to-have-a-creaseless-and-soft-skin-in-winter-1

Avoir une jolie peau, des vêtements qui nous mettent en valeur, c’est arranger l’ordinaire et lui donner une petite note de fantaisie. C’est une manière de montrer que nous sommes importants, différents et qu’on ne veut pas que notre vie passe inaperçu. Je parle uniquement de composer et faire avec ce que nous sommes. Je ne parle pas de transformations importantes comme la chirurgie esthétique, c’est tout à fait un autre sujet.

Bien sur la beauté extérieure ne suffit pas, elle n’ouvre pas toutes les portes, même si dans notre société être beau ou belle est grandement valorisé.

Malgré tout, la beauté intérieure compte énormément. 

Ce qui vouent un culte à la beauté telle qu’elle nous est présentée dans les magasines, peut mener à l’obsession et pour ceux qui voudraient absolument ressembler aux  modèles des photos, à des maladies mentales telles que la boulimie, l’anorexie et même la dépression parfois.

Pourquoi ne pas essayer d’être juste beau tel que nous sommes en utilisant ce que nous avons naturellement et l’embellir simplement.

VC_artsandculturelogo_top_Top_image_692-290

Etre ouvert à  la culture à l’art…. avoir une passion dans un domaine particulier, s’intéresser au monde autour de nous en ne faisant que des activités qui nous font plaisir et pas pour « faire bien », tout ça va vous rendre beau. La culture générale en général, nous fait briller. 

Lorsque nous arrêtons d’être obnubilé par le matériel et l’apparence, qui est une quête interminable et frustrante, on commence à vivre. Parce que même si on est financièrement à l’aise et qu’on a matériellement tout ce dont on rêve, la beauté extérieure finit toujours par se flétrirent, quelques soient les efforts pour l’éviter. Le temps passe.

Ce qui compte c’est de savoir qui on est vraiment, ce qui est important à notre bien-être et à notre sérénité.

La noblesse de la beauté consiste à laisser voir qui vous êtes à l’intérieur, par votre style, votre classe, votre talent, votre élégance…

Il ne s’agit pas d’être parfait, mais surtout d’être unique.

Lorsqu’on est jeune, en bonne santé, la beauté est comme un don.  Lorsqu’on vieillit, la beauté intérieure prend le dessus. Bien sûr il y a des rides, mais elle peuvent être très belles. Être fiere de les porter nous rend belle. On parlera alors de charme, de charisme, de grâce etc. 

b9ad31e68ea3fe4273311bb788354f80

En s’intéressant au monde autour de soi, en étant ouvert aux nouveautées, au changement quel qu’il soit, en étant toujours en contact avec la jeunesse, en continuant d’apprendre chaque jour, en faisant preuve de sagesse, mais pas trop, on reste belle et beau.

C’est ce que dégage votre aura qui vous rend beau aux yeux des autres. 

william-shakespeare---the-life-of-the-bard

Comme l’écrit Shakespeare :

« Le monde entier est un théâtre. » Alors jouons ! Jouons cette pièce du mieux possible et ne prenons pas tout trop au sérieux, ni au pieds de la lettre, même avec la beauté.

Merci de votre fidélité
A bientôt
LOovence

Pour avancer, je regarde d’où je viens

remise-en-question

Aujourd’hui dans cet article, il est question de remise en question justement.

Pourquoi regarder en arrière si je veux avancer ?

Je dirais plutôt « prendre du recul », que de regarder derrière. 

Il ne s’agit pas de ressasser le passé, mais bien d’avancer.

Adoptons un point de vue plus large

img_77941

Un de mes films préféré « Le cercle des poètes disparu » dans lequel Robin Williams, le professeur, montre à ses élèves, en les faisant monter sur leur bureau, comment avoir une vision différente des choses.

Ce passage m’a marqué et je me suis toujours appliquée à l’expliquer à mes enfants.

Les choses changent dès qu’on les regardent sous un autre angle. Elles deviennent même parfois tellement plus simple, plus compréhensible.

Observer dans le but d’approfondir sa compréhension des choses.

C’est une forme de développement personnel.

240_F_114201735_GI53l2a9kO2UdzmmsyuT1wjzmJFT5xbB

La remise en question ne doit pas porter de jugement.

On se pose des questions et on laisse aller son esprit. Car toutes les réponses sont en nous. Nous seul pouvons y apporter compréhension et lumière.

Exemple : Qu’est ce qui a changé dans ma vie depuis que j’ai changé d’emploi ?

Ou

Depuis que je suis devenue mère ?

Ou encore

Depuis que j’ai pris du poids ? etc …

Il s’agit d’essayer de comprendre en ne tirant que des conclusions positives. 

En essayant d’observer nos réponses comme si elle étaient celles de quelqu’un d’autre.

La première pensée, la première réponse sont souvent impulsives, ou alors nous ne savons pas trop quoi répondre. 

En laissant calmement notre pensée aller, on creuse de plus en plus et nos réponses arrivent. Elles peuvent être des souvenirs, notez ces réponses afin de pouvoir les développer, faire des associations d’idées etc… tout ça va nous amener vers un nouveau point de vue.

writing-880007__180

Ecrire peut aussi permettre de mieux se connaitre.

A prendre du recul en écrivant, à mener une réflexions sur sa propre vie.

Quand on écrit on prend le temps de réfléchir. C’est exactement ce que je fais en vous écrivant ces articles. 

En écrivant nous améliorons notre connaissance de nous-même. Nous pouvons ainsi mieux les gérer, les comprendre et avancer.

Nous n’avons pas tous des dispositions pour nous remettre en question. Il n’est jamais trop tard pour essayer, pour apprendre.

On se sent tellement plus heureux lorsqu’on règle ses problèmes, plus libre.

ph77QtpBAsHNuryoabb7sfc_DtU@250x187

Un ostéopathe m’a dit un jour,  que mon cerveau tournait en boucle et donc se stressait. C’est ce qui se passe lorsque nous ne réglons pas un problème passé. A force cela génère un stress inutile et inconscient.

Un jour on pète les plombs, sans comprendre pourquoi, c’est juste notre cerveau qui en a assé de tourner en boucle et qui nous supplie de faire quelque chose. 

Beaucoup de personnes trouvent difficile cette démarche, on peur de ce qu’ils vont trouver. Et pourtant s’ils savaient quel bien-être et quel bonheur on ressent lorsqu’on a défait les noeuds émotionnels. 

Je vais vous donner mon exemple personnel concernant une thérapie que j’ai eu la chance de faire et qui à totalement changé mon existence.

FullSizeRender

Après la naissance de mon 2ème enfant, beaucoup de choses sont venue bouleverser ma vie. 

Ma fille avait à peine 3 ans lorsque sont frère est né. Elle a commencé à faire des terreurs nocturnes. Elle criait dans son sommeil « maman ne me laisse pas »

J’ai voulu comprendre pourquoi ma fille, que je n’avais jamais laissé, même pas à garder chez une nounou puisque j’ai cessé de travailler lorsqu’elle est née, ressentait se sentiment d’abandon.

J’ai consulté un pédopsychiatre qui m’a expliqué que bien souvent l’enfant traduisait une angoisse maternelle.

J’ai donc décidé de commencer un travail sur moi. Je suis allée voir un kinésiologue recommandé par mon pédiatre.

Un kinésiologue utilise le test musculaire (bio feed back) afin d’identifier les déséquilibres émotionnels et énergétiques ainsi que les moyens à utiliser pour les rééquilibrer (plus d’info sur kinésiologie.net).

libre-arbitre

J’ai fais un gros retour en arrière puisque nous sommes remontés à ma grand-mère.

Elle avait été abandonné à la naissance par sa mère et avait donc subi et transmis une blessure d’abandon, à sa fille ma mère, qui me l’avait transmis et que j’avais moi-même transmis à ma fille.

Y’a des héritages plus sympa quand même !!!

J’avais vécu sans m’en rendre compte jusqu’à ce moment de ma vie.

Je vivais beaucoup de mes émotions au travers de ce sentiment d’abandon. C’est à dire que lorsque mon conjoint décidait de faire une activité sans moi, même si je comprenais tout a fait et l’acceptais sans problème, je ressentais à ce moment là un sentiment d’abandon, de tristesse inexpliqué, que je ne parvenais pas à comprendre. Je me sentais délaissée. De même lorsque l’on n’adhérait pas à mes idées ou mes envies, je me sentais abandonnée. J’étais souvent triste, je ressentais de l’injustice dans ces moments mais je ne savais pas pourquoi.

Après avoir réglé ce problème grâce à ce merveilleux thérapeute, je me suis sentie très différente. Libérée d’un point que je gardais sur l’estomac en permanence , mais dont je n’avais pas conscience. J’étais née avec.

stile-vita-sano

Pendant quelques temps après ma thérapie, j’étais un peu perdu parce que mes émotions ne passaient plus par se ressenti d’abandon, d’injustice et j’ai eu le sentiment d’être devenue insensible.

Alors que j’étais juste moi-même.
Cette sensation c’est vite estompée pour faire place à un grand sentiment de liberté.
J’étais enfin libre de ressentir mes émotions sans pollution.

Ce poids qui n’était pas le mien et que je portais depuis ma naissance m’a permis de m’ouvrir simplement et naturellement à la vie. Et ma fille qui était petite, s’en est libérée tout naturellement, car mon travail à servit au sien.

Elle n’a plus jamais fait de crises d’angoisses nocturne et à pu vivre sa vie d’enfant, aimé par une mère libérée et rassurée sur le fait que je ne l’abandonnerais jamais.

131223_p869n_le_temps_sn635

Tout ça pour vous expliquer que ces retours en arrière sont utiles et libérateurs. La vie est tellement plus simple après ça.

Chacun trouvera le thérapeute qui lui convient, mais la vie est belle si on veut bien se donner la peine de la regarder en face.

Parfois la vie met des gens sur votre passage pour vous guider, ne fermer pas votre coeur et votre esprit à ces opportunités par peur.

L’introspection améliore notre connaissance de nous même et nous aide à mieux gérer et comprendre nos émotions.

Si vous faites toujours la même chose, vous aurez toujours les mêmes résultats..

Et vous ? On s’en parle sur les réseaux ou en commentaire ?!

Instagram : Loovence
Twiter : Loovence
Snapchat Loovence
 
Merci pour votre attention et votre fidélité 
A bientôt
 
LOovence

 

Alors, on râle ou pas ?

shtroumf-rc3a2leur

Il y a des gens nés pour râler.

Quoiqu’ils leurs arrivent, ils râlent, transformant toutes les opportunités de positiver les choses, en plaintes incessantes.

Tout est prétexte, le ciel gris, le froid, le chaud, les embouteillages, les collègues de travail etc …

On nous a pourtant dit que de vider son sac était sain, le garder pour soit en revanche est mauvais et stérile.

 

Alors voilà comment faire le tri ?

t-shirt_raler_-_diapo_2

Ce qui est mauvais, est surtout de râler pour rien.

Quand se plaindre est stérile, aucun interêt ! A part stresser son corps et aussi les gens autour de soi en diffusant nos gémissements, donc on s’abstient !

 

- Dans un premier temps pourquoi ne pas pratiquer l’auto-critique.

Au réveil, la réalité vous rappelle à l’ordre.

Le ciel est gris et il pleut. Vous pouvez vous levez en râlant et en accablant le monde entier de cette triste météo. 

Ce qui ne changera rien et diffusera une mauvaise énergie pour vous et autour de vous.

ob_428ef3_si-raler-fonctionnait-on-ne-ralerait-p

- Vous pouvez choisir de changer les choses. 

Bien-sur, vous n’avez aucun pouvoir pour faire apparaitre le soleil, mais vous pouvez en profiter pour mettre ces très jolies bottes que vous n’avez quasiment pas portées.

Ressortir votre jolie imper qui vous va si bien.

Pour nous les femmes, faire un beau maquillage pour vous donner bonne mine.

Porter des vêtements que l’on aime porter dans des occasions spéciales, bref trouver des solutions pour apprécier cette journée malgré tout. 

Passer de la plainte à l’auto-critique nous incite à prendre conscience de nos faiblesses et aussi de nos points forts.

Cette auto-critique peut se faire sur le papier, en discutant avec quelqu’un, mais attention, pour que ce soit positif on évite de se mettre en mode «victime ».

Rappelez-vous que vous seul êtes capable de changer les choses.

 

Exemple : Vos ados vous mettent la misère, votre patron est devenue de plus en plus exigent, les propos d’un ami vous ont blessé etc…

Rien ne sert de tourner en boucle et de ressasser son amertume. Ces mauvaises pensées vous rendent triste, vous vous sentez impuissant et vous vous épuisez.

raler

- Comment s’en sortir ?

Soyons réaliste, tout ça n’est pas si grave, tout dépend l’importance que vous donnez à vos préoccupations.

Regardez de manière extérieur ces petits soucis, comme s’ils ne vous appartenaient pas. En adoptant la position d’observateur, vous vous détacherez plus facilement.

« Il y a tellement plus grave, est-ce que ces petits soucis valent vraiment la peine que je m’attarde ? »

  • Mes ados finiront par grandir et la relation s’apaiser naturellement. Je ne ferme pas le dialogue, je leur fais confiance, je leur rappel que je les aimes. 
  • Mon patron est exigeant et ne changera pas,  alors je fais de mon mieux comme toujours et je ne m’attarde pas sur ces remarques stressantes, je n’ai que deux mains.
  • Mon ami m’a blessé, et si au lieu de rester fermé dans ma fierté, j’allais lui parler gentiment, lui rappeler que je l’aime et lui expliquer calmement qu’il m’a blessé, que je n’ai pas compris son attitude. 

On est capable de changer notre manière de subir ou pas une situation difficile. Essayons toujours de mettre de l’amour et de la bienveillance envers nous même et tout paraitra plus doux. 

263104_530966483629831_1021015729_n

Il est préférable de nourrir nos relations plutôt que d’attendre qu’elles nous comblent.

Une surcharge émotionnelle à besoin d’être exprimée pour être calmée. On peut parler à son miroir, ou à snapchat par exemple, les réseaux sociaux servent parfois de défouloire à certains. Personnellement ce n’est pas ce que je préfère.

Diffuser son mal-être à tout va, ne sert pas plus à soi, qu’aux autres.

On peut parler à son animal de compagnie. Les chats sont très fort pour transformer les énergies négatives en positives. Il nous aident en venant ronronner sur nos genoux. 

On peut discuter avec un ami, ça peut aider, surtout si celui-ci est positif.

Ou alors on peut voir un thérapeute si l’on pense que le malaise est plus profond. Il saura vous donner des clés pour voir la vie du bon coté.

 16036639-21024065

Et surtout, arrêtez de comparer, votre vie avec celles des autres. Evidement comme dit le proverbe « l’herbe est toujours plus verte ailleurs »

Comparer son pouvoir d’achat avec des gens plus riche, est forcément inutile, stérile et déprimant.

Mieux vaut apprendre à se satisfaire de ce qui est bon pour soi sans se focaliser sur ce qu’on à pas. Et de se poser les bonnes questions :

« Avant de me plaindre de telle ou telle situation, ai-je bien mis tout en oeuvre pour faire évoluer la situation, pour changer les choses ? »

Saisir les opportunités qui s’offrent à nous en restant ouvert aux petits signes que nous offre la vie, pour changer les choses.

 

- Vous pouvez également lire ce livre

Une personne râle en moyenne 15 à 30 fois par jour…

Si cela devient vite insupportable pour son entourage, c’est finalement tout aussi énervant pour soi-même : frustrant, agaçant, fatigant…

Mais comment faire ?

Christine Lewicki a fait le pari d’arrêter de râler pendant 21 jours consécutifs !

Elle vous propose de relever le défi et de tourner le dos à ces frustrations, ces énervements et cette fatigue que la râlerie engendre, pour retrouver sérénité, calme et plaisir de vivre !

Une méthode toute simple en 4 phases, mais très efficace pour transformer son quotidien

jarretederaler

 

On reste en contact via les différents réseaux sociaux.

Instagram : Loovence
Twiter : Loovence
Snapchat Loovence
 
Merci pour votre attention et votre fidélité 
A bientôt
 
LOovence

Cuisiner pour se détendre, mais aussi pour bien manger !

1

Enfant, je pouvais passer des heures à regarder mon arrière grand-mère italienne, faire des pâtes fraîches, des gnocchis, des légumes farcis etc.
Nous parlions peu, mais ses gestes précis et maîtrisés, traduisaient d’une grande expérience de la cuisine.
Ma nonna, (grand-mère en italien), passait des heures en cuisine, assise sur son tabouret, devant le poêle, à surveiller la cuisson, et à remettre du bois.

J’ai appris le respect de la nourriture, des ingrédients, et de l’amour que l’on peut y mettre.

mamie-soupe

Photo : Les âmes de Marolles

Ma nonna n’est plus là depuis longtemps et pourtant ces moments sont intacts dans mon esprit. Les odeurs aussi sont fixées à jamais. Il m’arrive de dire parfois : « tiens ça sent la cuisine de ma Nonna »

Aujourd’hui, on passe au supermarché pour trouver des idées de repas vite fait, sans se poser de questions. Faute de temps, d’envie aussi. C’est sûr qu’après une journée de travail on est à plat (quel jeu de mots) !

Faute de place aussi, les cuisines des apparts’ sont parfois vraiment petites et ne nous motivent pas pour se mettre aux fourneaux.

Marcel-cuisine-avec-Mamie-et-Lila_slideshow_main_vue3

Photo : Il était une fois

De plus si comme moi vous avez une famille nombreuse, il faut souvent cuisiner à la carte. Les goûts de chacun sont bien différent.

Par exemple, les enfants n’aiment pas forcément tous les légumes, moi-même j’ai des allergies alimentaires donc je ne consomme pas de gluten, pas de lait de vache et en plus je suis végétarienne, donc pas facile.

Mais se mettre à table tous ensemble et échanger autour d’un bon repas est un moment tellement agréable que ça vaut le coup de préparer un repas pour toute la famille.

D’ailleurs on se rend compte ces dernières années que la cuisine a repris une grande place au sein du foyer.

590579-la-finale-de-top-chef-se-deroule-en-300x196-1146027-meilleur-patissier-adresse-du-blog-de-sabrina-et-toutes-ses-recettes-300x150-1

Les émissions comme « Top chef », « Le meilleur pâtissier etc… prouvent l’engouement  que les gens ont à nouveau pour « le bien manger ».
De nombreux cours de cuisine ont vu le jour et affichent « complet » rapidement.

Apprendre de nouvelles manières de cuisiner, découvrir les saveurs du monde etc …
Diversifier notre alimentation devient un plaisir pour nos papilles, mais aussi pour faire découvrir à ceux que l’on aime, de nouvelles recettes.

1381449745794

Photo : Leplus

Exit les plats industriels, on fait le marché, on choisit des produits frais, simple et on passe un peu de temps aux fourneaux pour bien manger.
Le règne « du tout fait industriel » est fini, pour notre plus grand bonheur. On trouve sur YouTube, de plus en plus de vidéos pour nous guider.

Des blogs de cuisine, ouvrent tous les jours sur le net, pour nous donner des idées de recettes. On ne va pas s’en plaindre n’est-ce pas ?

Les enfants aussi s’y mettent. Souvent plus tentés par la pâtisserie que par la grande cuisine, mais ils commencent de plus en plus petits à aimer mélanger, pétrir, battre etc… et puis surtout déguster leur préparation.

C’est une bonne activité à partager avec les enfants, un bon moyen de transmettre nos connaissances, et un excellent moyen de se détendre ensemble.

240_F_20267194_Rr4vjFj4axcxep58uaMkt7GApyP03juL

Photo : mmkattebroek.be

- Enfin la vraie question à se poser : Ai-je envie de prendre du temps pour cuisiner ?

En ce qui me concerne, j’ai pendant longtemps pensé que cuisiner était une « perte de temps ».  Ma vie de femme qui travail ne me donnait pas envie de passer encore ce peu de temps libre devant ma cuisinière à préparer pour ma tribu.
Comme je suis une hyperactive, même si je me suis calmée avec le temps, je me suis mise à lire un bouquin pendant que je cuisinais, pour ne pas avoir la sensation de « perdre mon temps ».
Maintenant j’ai une application qui me permet de les écouter sur mon portable, c’est encore plus pratique.
Ceux qui aiment cuisiner disent que ça en vaut vraiment la peine.
Passer une après-midi à cuisiner peut-être un vrai moment pour ralentir.

fc1447cd2fc4dc42c61237d4024922de--frog-statues-zen-garden

Photo : Pinterest

La cuisine aide à développer la patience, l’attention.
Ma nonna le savait et elle n’en manquait pas. Elle vivait à une époque où les choses allaient tellement moins vite. Où l’on prenait le temps…

 3-30-758x501

 Photo : sciencepost     
Ces moments qui ont marqué mon enfance sont restés présent dans ma vie.

Me replonger dans ces jolis instants pour les faire vivre au présent, voilà un moyen de transmettre de l’amour.

  • Quelques idées de lectures pour cuisiner en toute sérénité :

Cuisine zen pour maman pressée 

Laurence Dalon

Cuisine-zen-pour-maman-preee

 

Aujourd’hui, le dîner est souvent le seul repas où toute la famille est réunie : il doit être un moment privilégié et convivial où tout le monde se retrouve.

COOK THÉRAPIE La cuisine pour se détendre

cook-therapie-la-cuisine-pour-se-detendre

librairiegourmande.fr

Recettes pour se défouler, pour penser à autre chose, pour se donner un coup de fouet ou encore recettes pour une zen attitude…

Voyez la cuisine comme une thérapie !!

On se retrouve sur les réseaux sociaux si ça vous dit ! 

Instagram : Loovence
Twiter : Loovence
Snapchat Loovence
 
A bientôt
 
Merci
LOovence
 

Pendant les vacances je prends soin de moi. Part. 2

Suite et fin du premier article, sur « Comment prendre soin de moi pendant les vacances. »

77a958b5785cd4d2a66f7e3af130cac4
J’ai lâché prise, je me sens plus détendu, plus à l’écoute de mon corps et je peux enfin prendre soin de moi.
1 – Je profite du soleil pour faire le plein de vitamine D
On fait pas la tranche de pain de mie grillée sur la plage. Ce n’est pas utile et en plus mauvais pour la peau.

50052573_p

 

Photo : La cuisine de mes envies

En moins de 30 minutes sans protection solaire, je fais le plein de vitamine D.

Le reste du temps je me protège avec les crèmes solaires de qualités. (Voir mon article à ce sujet « Crèmes solaires sans risque pour la santé » )
On évite les heures les plus chaudes de la journée ou alors sous le parasol.

Le matin et la fin de l’après-midi sont idéales pour s’exposer sans risque.

2 – Je m’accorde du temps pour lire un bon bouquin, c’est bon pour le moral et les neurones, faire des jeux mots croisés, mots fléchés, sudoku etc…
Et pourquoi pas un cahier de vacances pour adultes. Ils sont de plus en plus à la mode et de plus en plus ludiques.

 

  • Mon cahier de pensées positives Catherine Neuville
  • Mon cahier antistress Sylvia André

51Eie337wNL._SX383_BO1,204,203,200_

 

  • Mon cahier de méditation. Christian Beaugé

51gs2Oe+O6L._SX381_BO1,204,203,200_

 

  • Mon cahier happy thérapie Valentine Cinier
  • Mon cahier beauté Cécile Espinasse
  • Mon cahier huile essentielle Françoise Civic Marinier

51voEy7XpBL._SX391_BO1,204,203,200_

 

  • Mon cahier détox Odile Chabrillac
  • Prix  7,90 € édition Solar

 

3 – J’arrête les excitants

Le café par exemple, et je le remplace par un thé vert léger ou des infusions.

Il existe beaucoup de très bonnes tisanes aux goûts variés qui peuvent se consommer chaudes aux froides tout au long de la journée.

product-inner-beauty-tea-270x270product-bamboo-thermo-bottle-270x270

Pour ceux qui n’aime pas boire de l’eau c’est un bon compromis.

Préparer à l’avance et mis dans une bouteille ou un thermos pour le garder à la bonne température vous verrez que votre addiction au café sera vite oublié et ce sera meilleur pour votre flore intestinale.

J’ai un faible pour les produits de la marque FITVIA qui sont de très bonne qualité avec des parfums naturellement délicieux. Leur thermos est idéal pour le chaud comme pour le froid et bien pratique à transporter.

Vous trouverez c’est produits sur https://www.fitvia.fr

 

4 – S’accorder une séance de relaxation

ab98897d60eaa0d05c1862c118538407_XL

 

Photo : santé toujours

Écouter de la musique sans ne rien faire d’autre, c’est déjà une bonne manière de se relaxer.

On évite un rythme trop agitée pour bien se relaxer. On mise sur des musiques calmes,  classique si on aime chants thibetain, harpe, musiques du monde, de la nature etc.
On peut mettre une application sur son tel pour s’aider avec un « Rappels » dans la journée pour y penser. Mais sans stress ou alors rien, juste le bruit des cigales ou celui des oiseaux, des vagues…
Tout est bon si on a envie de se relaxer sans faire une sieste.

Comme dans une bulle (voir article à ce sujet, « Buller est bon pour la santé » ) on se  laisse envahir par la musique.

 

5 – On évite les chaussures dès que c’est possible

Sur-le-sable-ou-dans-l-eau-marchez-pieds-nus_imagePanoramique647_286

Photo : psychologie.com
On marche pieds nus le plus possible, à la maison, dans le sable, dans l’herbe, à la campagne…

Cela nous permet de nous reconnecter à la terre, de ressentir les sensations sous ses pieds, de marcher plus lentement et de masser la plante des pieds pleine de points de stimulation pour nos différents organes.

 

6 – On mange de préférence des aliments crus

alimentation-vivante

Photo : sante.org
L’avantage c’est que l’on profite des minéraux, vitamines, fibres qu’ils contiennent, dans leur intégralité.

Le fait de marcher davantage aussi permet une meilleure digestion et un effet satiété plus rapide. Alors on ne s’en prive pas ! les légumes et les fruits de l’été sont plein de gout et du coup on allie le plaisir des saveurs aux bienfaits en consommant des aliments crus.
Les Smoothies sont aussi un bon moyen  pour manger cru.

jus-crus
Un smoothie Vert énergisants
Problème de digestion ?

En détruisant les fibres parfois difficile à digérer, les smoothies permettent de profiter des bienfaits des aliments crus sans les inconvénients.
Associé fruits et légumes pour faire le plein de nutriments tout en diminuant l’index glycémique

  • Une banane
  • Une pêche
  • Quelques feuilles d’épinards
  • On mixe et on déguste

Livre : Cuisinez cru avec le régime Seignalet Prat édition 19,95 €

Cuisiner-cru-avec-le-regime-Seignalet

 

 

J’espère que ces deux articles pour vous rappeler comme prendre soin de vous pendant les vacances, vous auront été utile.

Vous faites quoi vous pendant vos vacances ?

On se retrouve sur les réseaux sociaux  :

Instagram : Loovence
Twiter : Loovence
Snapchat Loovence
 
A bientôt
 
Merci
LOovence

 

Pendant les vacances, pour prendre soin de moi, je lâche prise sur tout – Part.1

 

break_vacances

On a des vies de fou, des horaires à respecter continuellement toute l’année, le travail, l’école des enfants, etc … nous obligent à un rythme qui n’est pas forcément compatible avec notre horloge biologique.

Pendant les vacances on se reconnecte avec nous-même et on lâche les habitudes d’un quotidien trop stressant.

1 - Tout d’abbord on recale son horloge interne en rechargeant les batteries.

among the palms

On s’écoute un peu et on dort quand on en ressent le besoin, siestes à volonté et quelque soit l’heure.

Je vous parlais dans un récent article de ne pas organiser ses vacances comme une chasse au trésor des lieux à visiter, des activités à faire etc …

C’est exactement ce qu’il ne faut pas faire au risque de revenir de vacances épuisé et sans aucun bénéfice.

On fait ce qui nous fait plaisir avant tout et si plaisir rime avec rien, on ne fait RIEN.

Adieu planning chargé, on se laisse le temps de vivre.

 

2 - Si toute l’année vous avez fait l’impasse sur le sport et que vous ressentez le besoin de vous y mettre, c’est le moment. Prendre de bonnes habitudes et d’essayer pourquoi pas de s’y tenir en rentrant.

Unknown

On ne s’affole pas, marcher 30 mn suffit à stimuler vos muscles et on aura peux de risque d’avoir des courbatures.

Balades en bord de mer ou dans les champs, le long d’une rivière, ou pour les plus courageux, une randonnée en montagne. Mais un parcours simple, on ne va pas escalader l’Annapurna !

A la mer ou à la piscine, faire quelques longueurs tout les jours peut être un moyen agréable de faire du sport e, se rafraichissant.

L’important est de trouver l’activité qui vous convient sans vous épuiser.

Le sport doit stimuler votre énergie et non vous la pomper.

265281049-frisbee-attraper-petit-ami-petit-ami

 

 

3 – Il fait chaud alors on boit 

6c47b9c8a840a6bb02b6643eacb8574d--beach-cocktails-summer-drinks

De l’eau, évidement 1 litres 1/2 par jour minimum, surtout s’il fait chaud.

On ne boit jamais glacé c’est très mauvais pour le système digestif et surtout la rate.

Il est préférable de boire une eau à température ambiante et même mieux, il est recommandé de boire des boissons tièdes. Dans le désert où il fait si chaud, la meilleure boisson utilisée par les nomades est du thé chaud.

Beaucoup moins agressif pour votre système digestif et surtout bénéfique, puisqu’au delà des bienfaits du thé et des tisanes apportés par les plantes, l’eau chaude va éviter votre corps de produire de l’énergie et donc de la chaleur pour réchauffer le liquide dans votre estomac.

Vous serez désaltéré plus vite et mieux.

 

4 - L’alimentation pendant les vacances doit être la plus simple possible.

recette-e15183-salade-grecque

On ne se prend pas la tête avec l’élaboration de recettes longues et compliquées, sauf si vous en tirez un réel plaisir.

L’idéal étant de ne pas acheter d’aliments tout prêts. Bien au contraire, des fruits, des légumes, le plus simplement possible pour faire le plein de vitamines et de nutriments.

Mangez simple, une salade complète, avec de bonnes crudités, quelques protéines, oeufs, poulet, crevettes. Des graines, lin, tournesol, sésame, courges etc… pour le gout, le croquant et toutes les bonnes choses qu’elles vous apportent d’un point de vue nutritionnel et en plus c’est rassasiant.

Une poêlée de légumes frais, courgettes, poivrons, aubergines avec juste un peu d’huile d’olives de qualité etc.

Bref, on ne se prend pas la tête, manger sainement demande peu de temps et c’est tellement bon pour votre organisme.

Vous pouvez en profiter pour adopter une mono-diète de quelques jours par exemple. Vous pouvez faire cette mono-diete un jour par semaine puis la semaine suivante deux jours, c’est comme vous le sentez. Celle-ci consiste à consommer un seul aliment pendant sa durée.

Par exemple, essayer de ne consommer que des pêches durant toute une journée. Cela permet à l’organisme de se reposer et de relancer la machine. Vous verrez que c’est extrêmement bénéfique.

 

5 – On se déconnecte le plus possible des médias.

d6617a_Buchempfehlungen_Sommerurlaub_Banner.jpg_960x400_c_

La télé avec son quotidien de publicités polluantes et de mauvaises nouvelles au journal télévisé.

Ça vous permettra de faire un vrai break avec la réalité du monde.

On essaie d’éviter de relever ses mails chaque jour, les notifications des réseaux sociaux ou on se perd trop souvent. Ou alors on se limite. Si vous tenez absolument à aller sur Facebook, donnez-vous un créneau.

Par exemple, le soir après une bonne journée on s’accorde un moment pour se perdre sur le net. Aller lire des articles qui vous intéressent, ou mon blog par exemple !

On n’y passe pas des heures 1 heure max par jour et on s’y tient.

Au début vous serez tenté d’y aller et puis au bout de quelques jours vous n’y penserez même plus. Essayer au moins !

imagesll

 

Résumons, c’est les vacances alors on PROFITE !!!

Et vous, vous faites quoi pendant les vacances pour vous relaxer ?

La partie 2 de cette article arrive rapidement  

En attendant on se retrouve sur les réseaux sociaux  :

Instagram : Loovence
Twiter : Loovence
Snapchat Loovence
 
A bientôt
 
Merci
LOovence

 

 

Inspirez, Expirez…

IMG_7135

La respiration c’est la vie
Première et dernière chose de l’être humain
Même si on n’en a pas conscience et qu’elle nous accompagne tout au long de notre vie, elle est quoi qu’on en pense notre plus fidèle amie.

C’est la première respiration que nous faisons à notre naissance qui nous permet de vivre et la dernière que nous faisons en quittant la vie. Entre les deux nous respirons environ 1 milliard de fois.  

J’avais envie de m’arrêter aujourd’hui sur cet acte inconscient mais pourtant vital.

La respiration fait partie intégrante de la qualité de notre humeur.
Selon comment on respire, notre cerveau dicte à notre corps son état général.

Si notre respiration est calme et détendu, notre corps l’est aussi. Si notre respiration s’accélère, sans que nous soyons en train de faire un effort, c’est que nous ressentons du stress.
Elle est alors courte et rapide. C’est d’ une certaine façon la clé de notre humeur, de notre qualité de vie.
Si nous respirons mal, nous nous épuisons. Notre corps perd de son énergie en continue. Provoquant douleurs en tout genre, allant du mal de dos, aux cervicales en passant par les homoplates et les tensions au niveau des épaules.

Bien entendu le plus souvent nous n’avons pas conscience que ces tensions sont dues à notre façon de respirer.
C’est pareil lorsque l’on fait du sport, si nous respirons mal, nous aurons un point de côté par exemple, alors qu’une bonne respiration permettra de réaliser un effort physique sans douleur.

Donc apprendre à respirer est indispensable à la qualité de la vie dans toutes situations.
Des études ont démontré que nous respirons trop vite, ce qui engendre fatigue et agressivité. Et cet état engendre à nouveau une accélère de la respiration.

C’est un cycle infernal qui s’installe.

relaxer-respirer-fitness-guerriere

Lorsque l’on a peur, que l’on pratique une activité sportive, il est normal que la respiration s’accélère.

Le problème c’est qu’aujourd’hui beaucoup de gens sont en permanence pressés et ce rythme de vie excite les récepteurs de la respiration. Ce qui augmente notre fréquence cardiaque y compris pendant notre sommeil. Notre corps ne se repose pas comme il devrait et résultat nous nous réveillons fatigué.

Respirer en conscience, permet d’apaiser le corps. Plus lentement et profondément, va apaiser le corps et provoquer un sentiment de détente.

Alors comment fais-t-on ?

IMG_7136

Pour mieux sentir et prendre conscience de sa respiration, on peut essayer de visualiser des images apaisantes. Regarder la mer et rythmer sa respiration en fonction des vagues.

Si on parvient à faire ce type d’exercice régulièrement, avec l’entraînement vous vous rendrez compte lorsque votre souffle change et pourrez revenir au calme rapidement et en conscience.

Quelques exercices peuvent vous aider au quotidien. Respirer avec le ventre et non avec la poitrine.

  • - Inspirez par le nez, puis expirez par le nez. Faites une pause après chaque expiration
  • - Expirez est aussi important qu’inspirer
  • - Inspirez pendant deux secondes, expirez deux fois plus lentement environ quatre secondes
  • - S’entraîner à respirer 10 minutes consciemment pendant 100 jours est bénéfique car après cette période, ce nouveau comportement devient une habitude ancrée

Des études montrent en effet qu’il faut environ trois mois pour réussir à changer une habitude donnée.
Vous pouvez faire cette exercice le soir avant le coucher, en plus il améliorera rapidement la qualité de votre sommeil.

La respiration est un des meilleurs moyens pour diriger son attention vers l’ici et maintenant.

Respirez 10 fois en pleine conscience et remarquez comme l’air que vous inspirez par le nez est frais et comme il est un peu plus chaud lorsque vous expirez.

Ne faites rien d’autre. Observer juste vos sensations.

Respirer contre la douleur

Vous vous rendrez compte au fur et à mesure de vos exercices respiratoires quotidien, que vos douleurs parfois devenu chronique, vont commencer à disparaître. La respiration consciente n’est pas miraculeuse mais elle reste très bénéfique.
Le manque d’oxygénation correcte, crée aussi des cernes, une peau grise, parfois même des boutons.

Certes ce n’est pas inutile de s’occuper de sa peau avec de bons soins hydratants et nourrissants, mais la respiration et donc la bonne oxygénation de nos cellules va faire disparaître grise mine et cernes disgracieuses.

Un bénéfice santé et beauté vraiment admirable, pensez-y !

Lectures que vous trouverez sur Amazon en cliquant sur le titre du livre :

L’art de la respiration : Apprendre à bien respirer

de Swami Saradananda

51YgO-tCr9L._SX348_BO1,204,203,200_

Bien respirer, l’antistress naturel: Livre audio 1 CD Audio – 11 séances progressives guidées par l’auteur

d’Yvonne Paire

71uiDzJ1BEL

Retrouvons nous sur les réseaux sociaux :

Instagram : Loovence
Twiter : Loovence
Snapchat Loovence
 
A bientôt
Merci
LOovence

Écoutez votre cœur <3

xzoom-coup-de-coeur.jpg.pagespeed.ic.0Q8monVkx_

Il est temps, temps de se reconnecter à notre spiritualité. Mais être spirituel contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, ne veut pas dire croire en une religion.
Juste qu’il est temps de changer notre façon de penser et d’agir.
Se reconnecter avec nous-mêmes.
Nous nous sommes, au fur et à mesure des siècles, détourner de notre cœur, notre instinct.
Il est temps de rétablir l’équilibre en nous.

Beaucoup trop de personnes sont stressés, vivent mal leur quotidien, car trop tourné vers leur mental, leur ego qui dirige leur vie.

Savoir s’arrêter et enfin s’écouter.

Ce qui est notre nature profonde est devenu la chose la plus difficile au monde, pour beaucoup d’entre nous.

chakras

Photo : Nirvana santé
Notre cœur est notre centre, notre essence. Le chakra du cœur est appelé en sanskrit Anahata ce qui signifie « intact ».
Le cœur est donc un endroit où vous êtes entier, complet. Où vous êtes tel que vous êtes. Gay, joyeux, ou vous avez confiance, sans peur, sans jugement. Remplie d’amour inépuisable et inconditionnel. Plein de richesse et d’abondance à partager avec le monde entier.

Faire ce qui nous fait plaisir, c’est laisser s’exprimer notre cœur. En revanche faire des choses obligatoires que nous ressentons comme imposées, nous coupent de notre cœur et nous connecte uniquement à notre ego. Nous prive de notre liberté d’être nous-mêmes.
- La peur

peur-de-se-vendre

Photo : marketeur.biz
Trop souvent la peur est présente dans notre quotidien.

  • Peur de ne pas réussir, peur de ne pas satisfaire autrui, peur d’être soi-même, peur de manquer etc…

Nous vivons alors uniquement selon notre cerveau, car le cœur, lui ignore de telle crainte. Il ne connaît même aucune peur.

- Comment faire ?

interrogation

Photo : E-Monsite
Au risque de vous paraître un peu utopiste et de vivre dans un monde de « Bisounours » entouré de licorne, de paillettes et de sucettes qui pétillent… Il serait juste plus facile pour vous reconnecter régulièrement à votre cœur de vous faire des « post it » de rappel.
Je m’explique :
Au début vous avez peut-être besoin de programmer des alarmes sur votre téléphone par exemple (employons ce que nous avons le plus souvent sous la main pour y penser.)

intro-musique

 

Photo : e-territoire

  • Écouter une musique que l’on aime, juste en l’écoutant, sans rien faire d’autre. Environ 3 minutes, vous devriez les trouver. 3  minutes juste pour vous. Peut-être deux ou trois fois dans la journée.
  • Être créatif, par exemple pour ceux qui ont la fibre artistique, utiliser un moment d’ennui et il y en a dans une journée, si on veut bien y être attentif, pour faire un coloriage. Non, ce n’est pas réservé qu’aux enfants. Et puis, ça permettra à votre enfant intérieur de refaire surface de temps en temps et c’est bon pour vous.
  •  Pour ceux qui n’ont pas la fibre artistique, faire une petite liste de ce que l’on aimerait faire sur une durée très courte, deux jours maximum, pour ressentir du plaisir et regarder cette liste chaque jour pour la réaliser. Des petites choses simples, comme prendre un bain, faire un masque, se faire les ongles, lire un bouquin ou un article qui nous intéresse, une recette de cuisine, ranger le placard de la salle de bain, ou juste passer une heure entière à jouer avec notre enfant etc…
Ce sont des actes d’amour envers nous-mêmes, ou envers les autres, mais chacun de ses actes comptent, aussi petits soient-ils.
un-petit-coin-de-paradis-a4ab268b-112e-4f1f-8bd3-9f0edac0f139
Photo : community

  • Prendre soin de son petit coin de nature. Si vous avez un jardin ou un balcon avec de la végétation, s’acorder 5 ou 10 minutes par jour pour en prendre soin. Désherber, tailler, arroser etc. 

Jardiner permet de mettre le cerveau au repos. C’est une activité, même si elle peut être physique, comme tondre la pelouse, va vous détendre. Et surtout la nature va vous permettre de vous reconnecter à votre essence, votre cœur, sans même vous en rendre compte.

kiesha-300x200
Photo : goldenageofgaia.com
Le chaman  de Kiesha Crowther, surnommé « Little grandmother » soutien que nous devons accomplir trois choses pour pouvoir vivre en écoutant notre cœur :
- Développer un lien actif avec Mère Nature
- Développer un lien avec notre Moi Supérieur
- Nous poser des questions telles que :

  • Pourquoi suis-je là ?
  • Dans quel but ?

Chacun trouvera sa réponse dans des activités qui permettront au cerveau de se déconnecter. Laissez votre cœur vous répondre, vous guider.

- Petite astuce

  • En prenant soin de vous, vous vous sentirez mieux, plus détendu et vous serez plus ouvert aux autres.
  • Plus vous vous donnerez de l’amour, plus vous en aurez pour les autres.
  • Acceptez-vous tel que vous êtes, vos qualités et vos défauts, vos talents et vos faiblesses font partie de vous. Reconnaissez les et acceptez les.
  • Soyez un avec vous-même
  • Croyez en vous, ayez confiance en vos convictions, ne vous perdez pas pour plaire aux autres et tenez vos engagements à votre égard.
  • Surtout respecter vous, aimez-vous c’est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à l’univers. Vous aimez tout entier. C’est le respect que l’on s’accorde qui nous permet de respecter le monde. Et l’univers vous le rendra au centuple
Avec ses astuces, vous permettrez à votre cœur de s’ouvrir, de se tourner vers les autres, de les aimer sans condition, de vous unir dans la plus grande simplicité.
De les respecter.
Soyez ce que vous voulez qu’on soit envers vous, mais n’oubliez pas de n’attendre rien des autres. Non seulement vous ne serez jamais déçu, mais vous pourrez aimer pleinement et inconditionnellement.
Dessiner-un-Coeur
Je vous aimes
Merci
LOovence
Instagram : Loovence
Twiter : Loovence 
Snapchat Loovence

Instagram

  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image

Suivez-moi !

LOovence

loovence


Metalsongoflove |
Tyvek04pizza |
Malvoyance de Roxane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Prepabagatelleasap2017
| Defumer Avec Champix
| YogaPhilosophie